Curvy Luxury


MODE GRANDE TAILLE / mercredi, juillet 14th, 2021

Je reprends la plume pour un nouveau sujet qui agite mes pensées en ce moment. Récemment j’ai eu la chance de faire un live avec la papesse de la mode plus size pour moi : Stéphanie Zwicky , au sujet de la mode grande taille et le luxe. A revoir ici :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ́ (@stephaniezwicky)

Il est vrai que la plupart des marques grandes tailles populaires proposent de la mode accessible (et heureusement) et parfois avec un système de production contestable (sorry). Je plaide coupable, je consomme énormément de cette fast fashion qui me permet d’être tendance, de varier mes looks pour un prix raisonnable. D’autre part, m’habillant en taille 54/56 je n’ai pas d’autre choix que de me vêtir chez ces marques puisque ma taille n’existe tout simplement pas ailleurs.

Mais avant tout, je suis une fan de mode dans sa globalité, je pourrais même parler d’art. Je dévore les défilés, je décrypte les tendances et j’essaie de les injecter dans ma garde-robe. Je me sens belle et épanouie en étant bien habillée et entourée de belles choses. J’essaie d’embellir mon quotidien qu’avec de beaux objets, de la fantaisie et de la création. Pour certains, je suis surement matérialiste et superficielle mais c’est ainsi que je me sens bien.

En conséquent, je consomme, surement trop vous me direz. J’aime mixer ces marques plus size fast fashion et d’autres pièces extraordinaires qui elles dureront dans le temps. C’est pour cela que nous allons parler du luxe : Mode de vie caractérisé par de grandes dépenses consacrées au superflu (définition du dictionnaire).

C’est un sujet qui peut être tabou, puisqu’il est forcement relatif à l’argent. Pour porter du luxe, il ne faut pas forcément être richissime. Certaines pièces sont plus accessibles que d’autres comme les accessoires par exemple. C’est une question de priorité aussi, j’estime être très dépensière, je peux affirmer que mon sac à main coûte plus cher que ma voiture, que je préfère m’offrir une pièce de luxe plutôt qu’épargner sagement. C’est le choix de chacun, sans jugement.

Revenons au cœur du sujet : la mode grande taille et le luxe. Triste est de constater qu’il existe peu de marques grande taille haut de gamme qui ont autant de panache que les marques de luxe taille standard. En Europe, la seule qui sort du lot selon moi, c’est Marina Rinaldi du groupe Max Mara, qui propose des pièces incroyables, de très belle qualité avec des collaborations dingues. Stéphanie nous dévoile d’autres belles marques dans le live (plus haut).

Comment combler mon envie de luxe et de superflu alors que l’industrie m’ignore et m’invisibilise ? On peut dire que j’ai l’habitude de ce combat puisque la société entière me rejette (médecine, emploi, mobilier urbain, médias…) alors je ne vais pas baisser les (gros) bras ! Je peux me rabattre sur 3 choses : les accessoires et la maroquinerie, les pièces pour hommes et finalement l’oversize.
J’ai la chance de posséder quelques sacs et bijoux de grandes marques. J’ai des ceintures et tee-shirts homme qui me siéent à merveille. J’ai aussi quelques robes oversize de créateurs qui paraissent pas du tout oversize sur moi.

J’essaie donc de mêler ces pièces extraordinaires avec mes marques plus size fast fashion qui elles, ont compris qu’il y avait un marché chez les femmes grandes tailles. Mais où sont mes semblables svp ? Où se cachent les femmes grande taille dans le luxe ?

D’après les statistiques, le surpoids et l’obésité sont beaucoup plus présents dan les milieux précaires. J’ai bien peur que la mode grande taille soit associée à l’impécuniosité, cela expliquerait-il que les personnes grosses soient si peu visibles dans le luxe ? Est-ce que le mouvement massif d’inclusivité va t’il permettre aux personnes grosses d’être enfin représentées ?

Je tire un triste constat alors qu’il y a du frais, du neuf et de la dodue en puissance. En effet, les mannequins Ashley Graham, Precious Lee, Paloma Elsesser, Naomi Shimada, Barbie Ferreira cassent tout en faisant les couvertures de Vogue, en défilant pour les plus grands ou en apparaissant dans des campagnes publicitaires luxueuse. Je vois aussi de plus en plus de guest comme Naomi Watanabe au premier rang des défilés. Même dans le secteur de la beauté ca bouge, puisque Yseult est désormais égérie pour L’Oréal.

Je suis heureuse de voir ces plus size queens dans ce milieu si fermé et select ! Moi aussi, je veux bouger les codes… Je vous propose donc cette série de photos réalisées dans le sublime hôtel Boscolo à Lyon.

Vous êtes belles, osez, vous méritez le meilleur <3

Laisser un commentaire