Le Japon – Mon bled… 1/2

J’ai mis des mois à pondre cet article, je voulais vraiment faire cela bien et ne rien oublier, mais à force de chercher la perfection je ne le publierai jamais. Voici donc enfin mon City Guide de Tokyo et ses environs… Clairement on s’éloigne de la mode grande taille mais je porte le Japon dans mon cœur depuis des années, il fait partie de moi c’est pour cela qu’il a sa place ici.

tokyo travel curvy girl city guide japan shinjuku

La première fois que je suis partie au Japon c’était en 2006, juste après mon bac, j’étais fascinée par ce pays, la culture et surtout la mode. Je n’ai jamais spécialement kiffé les mangas et jeux vidéos plus que cela, mais c’était vraiment le style qui me passionnait. J’ai essayé d’apprendre la langue sans succès. J’y suis retourné plus longtemps ensuite en 2008, puis en 2014, puis en 2017! Je me sens bien là-bas, j’ai mes habitudes, mes quartiers et mes amis. C’est mon bled. Je ne me suis jamais lassé, j’ai vu le pays et les mentalités évoluer… Le guide que je vous présente est à mon image, ce sont mes adresses et coups de cœur, ce n’est pas forcement ce que vous allez trouver dans des guides standards donc oui je vais zapper des trucs volontairement car c’est MON Japon.

tokyo travel curvy girl city guide japan gotokuji maneki neko

Tout d’abord, je ne suis pas une aventurière, j’aime mon confort et que tout soit organisé à l’avance. Si vous voulez partir au Japon avec un sac à dos, prendre un bus pendant 12 h et dormir dans une rizière, mon guide n’est pas fait pour vous. J’assume tout à fait ce côté chez moi, je ne dirai jamais non à un taxi, à une option confort dans un train, ou un quelconque supplément pour me sentir bien. D’autre part, je pars jamais en vacances, je préfère me faire un voyage de fou tous les 3 ans que tout claquer à Palavas-les-flôts tous les mois d’Août. Donc oui, ce que je vais vous présenter coûte de l’argent donc vos commentaires du type ça coûte cher ou tu as trop de la chance, vous pouvez les garder pour vous. Aussi, je veux rien entendre sur mon train de vie, ce sont mes choix et ma volonté. Si vous voulez quelque chose très fort, arrêter de vous lamenter et de faire la victime et bosser 🙂

tokyo sky japan

  • Prendre l’avion lorsqu’on est dodue…

Tout d’abord l’avion… pour aller au Japon, ça se mérite, il faudra supporter 12 h de vol minimum depuis la France. Je favorise les compagnies comme Air France, JAL et ANA qui offrent des vols directs depuis Paris avec un certain confort à bord. J’ai déjà réussi à chopper un vol direct à 600€ avec Air France. Il faut vous y prendre à l’avance, surveiller les billets, partir en période creuse et vous pouvez trouver des pépites. Personnellement, c’est toujours sur Edreams que j’ai fait les meilleures affaires (et ils proposent souvent deux bagages en soute de 23kg, vous vous dites que c’est énorme, je peux vous affirmer que ça ne sera pas suffisant!). J’ai toujours été grosse et grande, avec un très large postérieur. Prendre l’avion a toujours été problématique pour moi car déjà mes genoux s’encastrent dans le siège devant moi et mes fesses dépassent sur le siège voisin. Autre inconvénient, la ceinture peut trop me serrer et la tablette peut être trop basse par rapport à la hauteur de mes jambes pour que je puisse poser le plateau repas. J’ai acheté une rallonge de ceinture qui peut s’avérer utile selon les compagnies, je la met dans mon bagage à main, elle est standardisée et aux normes. Vous passez sans problème les contrôles de sécurité avec. Vous pouvez aussi en demander une aux hôtesses. Pour le plateau, j’ai toujours avec moi mon coussin en U à cervicale, je le mets sur mes genoux et je pose le plateau dessus pour pouvoir manger. Certaines compagnies vous proposent aussi de choisir votre siège, vous pouvez opter pour des sièges avec plus de place pour les jambes. Attention, pour les gros fessiers, je me débrouille toujours pour avoir une place avec des accoudoirs qui se soulèvent, sinon je ne rentre pas du tout dedans. Je voyage avec des gens plus fins que moi et le maigrichon du groupe aura l’honneur de passer 12h à mes côtés!

  • Le transfert

Pour Tokyo, lorsque vous arrivez c’est soit à Narita soit à Haneda. La première chose à faire après avoir récupérer vos bagages et passer la douane, c’est de prendre votre pocket wifi. Qu’est ce que c’est? C’est une sorte de mini box internet portative qui vous permettra d’avoir du wifi partout et tout le temps. Vous pouvez connecter jusqu’à 10 téléphones dessus (à partir de 3 ça rame déjà assez). Je ne peux pas m’en passer, autant pour trouver mon chemin que pour partager mes aventures en direct avec mes amis. Je la commande en avance sur Ninja Wifi (oui le nom est très cliché), je rentre la période de location, mes informations et horaires de vol pour récupérer ma box directement à l’aéroport. Vous pouvez aussi la faire livrer à votre logement (La majorité des Airbnb japonais vous proposent un pocket wifi, demandez le à votre hôte). Ensuite pour accéder au centre de Tokyo, je vous conseille les Limousine Bus, ce sont des navettes régulières depuis l’aéroport jusqu’aux grands hôtels et quartiers principaux de Tokyo. Donc oui c’est un plus cher et peut être plus long que prendre le métro, mais après 12h de vol et 7h décalage horaire, je n’ai pas du tout la force de changer 3 fois de ligne de métro en portant mes deux valises de 30 kg chacune dans des petits escaliers. Vous trouverez directement le grand comptoir orange à la sortie du terminal pour acheter vos billets, il y a une navette toutes les 15-30 min, c’est confortable, climatisé, les mecs portent vos valises et il y a le wifi pendant le trajet. Attention, les japonais sont très strictes sur  le port de la ceinture de sécurité dans les bus.

curvy girl japanese tv show bbw harajuku tokyo blog plus size

  • Se loger

Côté logement, j’ai tout essayé: Airbnb, Hôtel, Guest House et chez l’habitant! Le logement dépend totalement de votre séjour. Si vous restez plus d’un mois et que vous aimez rencontrer des gens, je vous conseille la Guest House (Voilà la Hippo House où j’ai séjourné). C’est en général, un petit immeuble habité uniquement par des personnes de passage au Japon pour quelques mois, soit pour le tourisme, soit car leur vie vient de basculer, soit pour le travail. Vous disposez d’une chambre, la salle de bain est commune au bout du couloir et la cuisine est au rez-de-chaussée, vous la partagez avec tous les habitants. J’ai vécu cela la deuxième fois que je suis partie au Japon car je restais pour un long séjour. J’ai adoré cette expérience, j’ai rencontré des personnes super intéressantes… on passait des soirées à faire des barbecues sur le rooftop, on partageait nos cultures culinaires autour de soirées gourmets à thème… des instruments de musique, des ordinateurs et des livres étaient disponibles dans la grande pièce principale… alors on se mélangeait et on échangeait entre nous. Le point positif, c’est que vous vous sentirez jamais seuls, vous pourrez profiter des bons plans de vos camarades, le tarif est très intéressant pour les longs séjours. Le point négatif, c’est que ça peut rapidement tourner à la colonie de vacances.

L’hôtel, bon bah vous connaissez, j’adore le service à la japonaise qui sera au petit soin pour vous. Par contre, pour un hôtel en plein Tokyo, cela revient rapidement cher. Optez pour un hôtel avec un rooftop et une piscine pour vous mettre vraiment bien! Pour les réservations, j’utilise Booking et Expedia.

nakano ku tokyo japan

Ma meilleure amie vit au Japon et j’ai aussi eu l’occasion de séjourner chez la mère d’une copine, c’est l’option que je recommande seulement si vous êtes en galère. Personnellement, je n’aime pas déranger, j’ai mes habitudes de célibataire prétentieuse et cela ne s’accorde pas forcement avec la vie intense des locaux. Attention à la literie japonaise, vous regretterez rapidement votre gros matelas king size à mémoire de forme quand vous aurez passer une nuit sur un futon!

airbnb tokyo nakano japan

Le top pour moi c’est Airbnb (faites pas les pinces et utilisez mon code) qui est la fusion entre l’hôtel et l’habitant. A chaque fois que j’ai fait des demandes de réservation, je tombais sur des agences qui géraient plusieurs logements. Au final, c’est une garantie de sérieux et de services. Cela est géré professionnellement donc aucune crainte d’annulation à la dernière minute, j’ai reçu des brochures complètes avec les conditions d’accès, l’utilisation des poubelles et des appareils electro-ménagers. Vous pouvez aussi payer des options supplémentaires pour un accompagnement ou des visites sur place. Dernièrement, nous avons loué un grand appartement au cœur de Tokyo, à une station de Shinjuku, avec des lits à l’européenne et une grande cuisine pour pouvoir recevoir. Attention, apparemment la réglementation a changé depuis mon dernier séjour et les locations Airbnb sont plus encadrées.

fushimi inari kyoto japan

  • Quelques trucs sur place

Achetez dans une gare une carte Suica ou un Passmo, ce sont des cartes magnétiques (trop mignonnes) sur lesquelles vous pouvez créditer de l’argent pour payer les transports et même vos courses!
En parlant de courses, pas de panique, à Tokyo, vous trouverez de tout, partout à toute heure… notamment dans les combini, une sorte d’épicerie multi-services ouverte 24/24h et 7/7j. Elles répondent au doux nom de Seven Eleven, Family Mart, Mini Stop ou Lawson.
Ne laissez pas de pourboire dans les restaurants. Ne vous mouchez pas en public. Fumez dans les zones réservées à l’extérieur comme à l’intérieur. Ne jeter pas vos mégots dans la rue, ni vos déchets (ça marche aussi chez nous hein!) Respectez les sens, les flèches et le silence dans les transports en commun. Téléchargez l’appli Google Traduction, vous pourrez tout prendre en photos et traduire les signes directement. Téléchargez aussi Rail Map Tokyo, pour vous y retrouver dans les transports en commun. En allant aux toilettes, vous prendrez sans doute un jet d’eau dans les fesses. Et pour finir, si vous achetez un pain au chocolat, il peut être au curry.

tokyo travel curvy girl city guide japan fushimi inari kyoto

  • Tokyo par quartiers

Ce que vous conseille vraiment pour votre visite, Tokyo c’est vaste, c’est de procéder par quartier, un jour = un quartier… et à la fin du séjour vous refaites votre préféré (et du shopping), tiens on va commencer par mon préféré…

Harajuku, my love…

C’est vraiment mon big coup de cœur à Tokyo. Pour aller à Harajuku, vous prenez la ligne de metro principale verte Yamanote. A chaque arrêt, la petite voix annonce la station d’une façon joviale et ça me donne un frisson. Vous prenez la sortie Takeshita Dori et vous voici arrivés. Devant vous, une immense rue commerçante où émanent odeur de Macdo et cris stridents de rabatteurs. Derrière vous, le plus beau parc de Tokyo. A droite et à gauche, des buildings luxueux. Je vous conseille de commencer par le sublime parc Yoyogi, qui abrite un sanctuaire Meiji. Vous pourrez croiser des gens qui pique-niquent, d’autres qui dansent ou des couples qui se marient. Franchement, on a pas l’impression d’être à Tokyo, c’est silencieux, on entend juste les insectes, il fait plus frais grâce aux immenses arbres centenaires et les petits points d’eau.

tokyo travel curvy girl city guide japan harajuku yoyogi park

Après cette excursion zen, place à la folie… Empruntez la Takeshita Dori et perdez vous! Craquez dans ces petits magasins aussi mignons les uns que les autres. Goûtez à la dernière tendance culinaire: en Octobre 2017 c,’était la barbe à papa arc en ciel ou des boissons dans des énormes ampoules lumineuse. N’hésitez pas à monter les escaliers, Tokyo manque de place et certaines boutiques sont à l’étage. N’hésitez pas à prendre les chemins de traverse pour tomber sur des petites boutiques de créateurs indépendants ou des cafés tranquilles.

tokyo travel curvy girl city guide japan harajuku

Parallèlement à la Takeshita Dori, vous avez l’Omote Sando, une autre immense artère commerçante, orientée plus luxe avec de très belles enseignes comme à Paris. Entre les deux avenues, vous avez plein d’enseignes so hype. C’est dans ce quartier que vous trouverez Bape, Nike, Billionaire Boys Club, Supreme… etc.

Ce que vous devez absolument faire à Harajuku:
-Manger une crêpe roulée et fourrée

tokyo travel curvy girl city guide japan crepe harajuku

-Faire des câlins à des hérissons, chinchilla et des loutres au Harry Café

-Manger la Barbe à Papa Arc en ciel au Totty Candy Factory
-Aller au Daiso, le 100 yens shop, c’est un immense magasin où vous trouverez absolument tout pour 100 yens (soit o,80€)
-Flâner dans les boutiques de créateurs et de seconde main
-Acheter vos souvenirs chez Oriental Bazaar, c’est un magasin spécialisé dans l’art traditionnel japonais et c’est le seul endroit où vous pourrez trouver des kimono et yukata en très grande taille. Je m’en achète un à chaque voyage.
-Faire un vœu sur une tablette en bois au milieu du parc Yoyogi

voeux yoyogi park japan tokyo harajuku

-Redevenir un enfant chez Kiddy Land, c’est un magasin de jouets, gadgets et peluches sur 5 étages avec toutes les mascottes à la mode.
-Taper des barres en regardant les Rockabilly avec leurs bananes gominées danser sur l’esplanade devant le parc de Yoyogi
-Être effrayer par la taille des corbeaux à proximité du parc
-Croiser des cosplayeurs, lolita ou autre look décalé
-Acheter des trucs mignons inutiles (chaussettes, make-up, bijoux…) aka Kawaiiii
-Manger des cookies sous toutes les formes chez Cookie Time
-Faire des purikura, ce sont des photomaton où les décors et la lumières sont ultra poussés. Les cabines sont grandes, vous pouvez en faire à plusieurs et ensuite décorer vos photos grâce à des écrans tactiles.

purikura photo kawaii tokyo shibuya harajuku

-Aller Kawaii Monster Café, c’est un lieu complètement fou, la bouffe et les cocktails ne sont pas super bons mais vous basculerez dans un monde imaginaire incroyable. Le staff parle français!

-Manger des pancakes obèses dans un gratte-ciel, très tendance en ce moment, le pancake se décline sous toutes les formes, notamment en mode très épais comme un nuage.

pancakes fluffy cloud yummy kawaii harajuku tokyo

Shibuya, Fashion is God
Vous connaissez forcement déjà ce quartier grâce à son immense passage piéton très célèbre (vu dans Fast and Furious notamment, quelle référence). Je vous conseille de prendre la sortie de métro Hachiko, c’est le point de rendez-vous des Tokyoïtes. Ils se retrouvent tous autour de cette célèbre statut en forme de chien. La légende dit que ce chien, Hachiko, aurait attendu son maître décédé pendant 10 ans, tous les jours à la station de Shibuya. Il est donc devenu le symbole de la fidélité et loyauté, il est d’ailleurs enterré à Tokyo et les gens se déplacent sur sa tombe (crazy).

hachiki shibuya crossing tokyo japan curvy girl blogger city guide

Après votre photo avec la statue du chien, vous vous retrouver face à l’immensité et au bruit, là c’est le cœur qui vrai Tokyo comme on se l’imagine avec des écrans géants, de la lumière éblouissante même la nuit, et des gens qui grouillent de partout. A votre gauche, se trouve une immense tour de 8 étages répondant au doux nom de Tour 109, cette tour contient exclusivement des boutiques de fringues et accessoires pour femmes. Si vous voulez tester la solidité de votre couple, je vous mets au défi de faire tous les étages. Nous verrons si Monsieur arrive à contrôler son regard et ne pas mater les sublimes vendeuses et clientes, et s’il a la patience de vous supporter dans les magasins car clairement, vous aurez envie de tout acheter. Que vous soyez gothique, classique ou preppy, vous trouverez forcement la boutique qui vous ressemble. Si vous dépassez la taille 40, vous ne rentrerez absolument dans rien mais vos pourrez jeter votre frustration sur les boutiques d’accessoires aussi mignons que loufoques, ou acheter de la fausse nourriture en mousse!

punyus shibuya 109 tokyo japan plus size

La seule boutique où votre corps de déesse pourra se faufiler dans une jupe en fourrure bariolée ou dans un tee-shirt imprimé de tranches de saumon, c’est chez Punyus. Je vous invite à relire mon article sur cette enseigne de dingue qui a une grande place dans mon cœur et mon découvert bancaire.

shibuya small size 109 tower tokyo japan

A l’opposé, même concept avec la tour 109 2, qui comporte que des boutiques pour homme. Bizarrement, Monsieur sera moins enjoué, car l’homme japonais fashion a des goûts non assumables une fois rentrés au pays du fromage. Après ces aventures, je vous conseille d’aller boire un bon Matcha Latte (thé vert incroyable) au Starbucks et d’admirer la vue panoramique sur ce passage piéton incroyable où tout le monde se croise, mais personne ne se percute.

Arpentez ensuite les rues et perdez vous (je conseille souvent cela), laissez vous bercer par ce bruit urbain assourdissant, explorer les boutiques et sentez vous comme une shibuya girl!
Ce que vous devez absolument faire à Shibuya:
Mega Donki, la chaîne de magasin Mega Don Quijote propose sur plusieurs étages tout et n’importe quoi: de la nourriture, des cosmétiques, des déguisements, gadgets… c’est ouvert toute la journée et tous les jours! Vous en trouverez plusieurs à Shibuya, Nakano, Shinjuku…
Genki Sushi, vous commandez vos sushi sur une tablette et ils sont livrés devant vous automatiquement!

-Immortaliser votre venue sur cette immense passage piéton en vidéo
-Devenez une icône de la mode, mêlez vous à la jeunesse tokyoïte et aller vous déhancher dans un des clubs trop hype de Shibuya. Mon préféré, c’est le Womb mais il y en a plein d’autres!
-Mangez à L’Alcatraz une prison de l’horreur. Les japonais raffolent des restaurants à thème, vous pourrez dîner dans une cellule avec des camarades sortis d’asile! La nourriture est présentée dans du matériel d’hôpital psychiatrique, âme sensible s’abstenir!
-« Shabu Shabu » c’est mignon à prononcer c’est une spécialité que j’adore! C’est une fondue japonaise, vous disposez dans un grand bouillon dans lequel vous plongez de la viande et des légumes. Vous les dégustez ensuite avec des sauces ou nature. C’est ultra convivial et le meilleur j’ai fait c’est le ShabuZen de Shibuya. Le restaurant est ultra traditionnel, les serveuses sont des mamies en kimono, la viande est excellente (on avait pris du wagyu) et de très bonne qualité.

Shinjuku, mais quelle sortie?
C’est le plus gros quartier de Tokyo, avec la gare la plus complexe au monde. Si Châtelet c’est compliqué pour vous, ne vous aventurez pas seul et sans repère à Shinjuku. A Shinjuku, il y a tout: des centres commerciaux, des restaurants dingues, des gens bourrés… Dans la gare de Shinjuku, vous pourrez acheter vos billets de Shinkansen (train à grande vitesse) si vous souhaitez un peu voyager. Personnellement, c’est un quartier que j’évite si je dois faire une changement de train. Je m’y rends pour le shopping (car il y a une boutique Punyus !) et pour les restaurants à sensation. Je suis vraiment conquise par tous ces restaurants à thème et c’est à Shinjuku que la plupart sont concentrés. Je conseille aussi de vous perdre dans ce quartier immense mais avec Google Map qui fonctionne! Ne ratez pas non plus, l’immense parc Shinjuku Gyoen. Je sortais toujours au Studio Alta, le point de rendez-vous à Shinjuku et de là je partais à l’aventure.

kabuki cho shinjuku japan tokyo

Faites tout de même un tour à Kabukicho, le quartier chaud de Shinjuku, c’est hallucinant entre sex shop, bar à hôtesses et yakuza! Levez les yeux et vous verrez que Godzilla vous surveille (la terrasse de l’hôtel Gracery est ouverte au public, si vous voulez le voir de plus près)

godzilla shinjuku tokyo hotel japan

Ce que vous devez absolument faire à Shinjuku:
Zauo Restaurant, vous pêcher vous-même votre poisson et vos fruits de mer pour les déguster directement après. Vous demandez au chef de vous les préparer en sashimi, en beignet ou cuit normalement. (Vous pouvez réserver sur leur site depuis l’étranger sans problème)
Sweet Paradise, il s’agit d’un buffet à volonté uniquement composé de desserts, glaces et gâteaux! Rassurez vous, les pâtisseries japonaises ne sont pas aussi sucrées que les nôtres, mais diabétiques s’abstenir.
-Plongez dans le monde d’Alice aux Pays des merveilles dans ce restaurant où chaque élément de décor a été pensé. Vos assiettes deviendront so instagrammables!
-Ambiance religieuse, parfois macabre au Christon Café, ce restaurant est installé dans une église avec plein de bougies dégoulinantes. Clairement les portions sont petites et c’est un peu cher, on y va surtout pour le lieu époustouflant en plein Tokyo. Les tongs sont interdites (expérience personnelle)
-Je vous garde le meilleur pour la fin, le Robot Restaurant! Je vous conseille de réserver en avance sur leur site, ils vous renverront un mail le jour J et il faudra bien y répondre. Lisez bien les consignes, il faut arriver en avance. L’organisation est millimétrée, tout comme leur show! Clairement vous êtes installés dans des gradins comme pour un match (bien serrés d’ailleurs, le curvy gang ne valide pas la largueur des sièges) et une horde de robots va s’entre-tuer devant vous… le spectacle est sensationnel, il ne faut pas être épileptique. La nourriture est sommaire: sushi industriel, pop-corn, glace et pintes de bière. On vient clairement là pour s’amuser! Je l’ai déjà fait deux fois, j’y retournerai sans problème même si l’entrée est un peu chère.

tokyo travel curvy girl city guide japan robot restaurant shinjuku

Akihabara, le paradis des Otaku
C’est un quartier où je vais à chaque séjour, même si ce n’est pas mon préféré, mais comme je suis souvent avec des passionnés de jeux vidéo et de manga (ou des enfants dans leur tête) , c’est le quartier à ne pas manquer! On y trouve toutes sortes de pièces électroniques, dans des bacs immenses à perte de vue. Vous avez les grosses enseignes d’électroniques, des mangas et des figurines à perte de vue! Un immense Sega sur plusieurs niveaux pour jouer toute la journée. Il y a quand même quelques magasins de souvenirs pour les touristes. Vous trouverez aussi le plus grand Sex Shop de Tokyo: Love Merci où les deux derniers étages sont interdits aux femmes (pour cause d’accessoires à tendance pédophile et autres…)

love merci sex shop akihabara tokyo japan

A faire absolument à Akihabara:
-Éclatez vous au Club Sega, une immense salle d’arcade sur 4 étages
Super Potato est un shop de jeu vidéo vintage avec d’anciennes bornes d’arcades mais aussi des personnes qui ont disparu de nos écrans. Les spécialistes et passionnés y trouveront des pièces introuvables chez nous.
-Loucher sur des figurines en résine sexy avec des seins démesurés
-Faire un tour chez Love Merci pour pimenter votre couple et halluciner sur certains accessoires que nous n’avons pas chez vous
-Entrez dans le monde imaginaire des Maid Café: Des soubrettes so kawaii vous entraîneront dans leur univers enfantin où vous pourrez des déguster des plats en forme de nounours. Contre quelques yens supplémentaires, elles s’adonneront à un show musical exceptionnel (je pleurais de rire devant le truc, vivez le svp). Pour tisser un lien fort avec vous, vous ferez des pola avec elles et elles vous offriront des petits cadeaux. Certains japonais sont complètement accro à ces cafés, ils ont même leur maid préférée et un album de tous leurs polaroids. Soyez ouvert d’esprit et lâchez vous!

akihabara tokyo japan electric town

-Dans le délire Geek je vous conseille aussi le quartier de Nakano et son Nakano Broadway (il y a un shop de glace géante et un donki, c’est forcement un super quartier). C’est dans ce coin là aussi où vous pourrez vous faire tatouer par ma femme Hachi dans le studio Artemis, elle parle français, japonais, anglais et même allemand. Elle saura créer un projet à votre image et vous encrer dans la peau un souvenir impérissable de votre voyage.

hachi tatouage japan artist ink french girl tokyo nakano

-Manger avec des sumo au restaurant, cet izakaya vous permet de manger autour d’un combat de sumo. Il y aussi d’autres animations.

Ikebukuro, là où tout a commencé
C’est le premier endroit que j’ai visité quand je suis arrivée au Japon, la première fois, car mon hôtel était le Sunshine City Prince Hotel, en plein cœur d’Ikebukuro. Je vous conseille vivement de visiter la Sunshine City, qui est une mini ville dédiée au shopping, à la nourriture et à la nature avec un aquarium exceptionnel. C’est un quartier sympa et animé, vous pourrez jouer aux vidéos et découvrir la boutique de Kit Kat avec toutes les déclinaisons que vous trouverez uniquement au Japon. C’est pas une obligation de le visiter mais ca peut être un quartier cool pour y séjourner, surtout qu’il est sur la Yamanote.

tokyo aquarium japan squale

A faire absolument à Ikebukuro:
-Passage obligatoire au Japon: le karaoké! Vous en trouverez dans chaque quartier, mais dernièrement c’est à Ikebukuro que j’en ai fait un. De base, ce n’est pas le genre de truc qui m’ambiance mais quand vous êtes entourés de passionnés, vous vous laissez vite emporter surtout avec les installations japonaises. En effet, vous disposerez de micro à effet vocaux, tablettes tactiles où vous retrouvez des hits de chez nous, des costumes, des instruments de musique… tout cela encadrés dans des salles insonorisées high-tech avec des thématiques, des fauteuils originaux et des effets lumineux. Selon vos envies vous pourrez choisir des formules à volonté (nourriture et boisson) ou des formules à la carte.

Bar à chouette et hibou, envoyez leur un petit mail avant pour réserver, le lieu accepte peu de monde pour ne pas perturber les animaux. Vous pourrez boire une boisson fraîche avec un hibou sur l’épaule et caresser la même chouette que dans les films Harry Potter.

Asakusa et sa grosse lanterne
Un autre quartier que j’affectionne particulièrement… On entend très souvent « le Japon entre tradition et modernité » et Asakusa c’est vraiment la représentation de cette expression. C’est le lieu des touristes par excellence, prenez la sortie de métro Senso-Ji. Vous arrivez devant l’immense lanterne rouge encastrée dans une grande porte entourée par deux divinités protectrices. Suivez le chemin en direction du temple, vous passerez par plusieurs endroits pour vous purifier avec de l’encens et de l’eau. Vous pourrez faire des vœux et acheter des estampes protectrices. Continuez par la Nakamise Dori, une rue commerçante où vous pourrez acheter des délices en forme de carpe fourrés à l’haricot rouge et d’autres souvenirs traditionnels . Même si cet endroit est bondé, c’est ultra agréable car il est ponctué de divinités, de jardins et de carpes Koi.

tokyo travel curvy girl city guide japan asakusa lantern

Je vous conseille vivement de faire un tour en pousse-pousse humain, c’est l’attrape touriste par excellence mais c’est très drôle et enrichissant. En effet devant la gare, vous serez abordés par des personnes plutôt athlétiques qui vous proposeront un parcours dans le quartier en pousse-pousse tiré seulement à la force de leur cuisses et bras musclés. Ils se definissent comme des super samourai, et parlent très bien anglais. Ils pourront vous reveler tous les secrets du quartier.
Pour le côté modernité, levez le nez. Vous pourrez apercevoir le building Asahi en forme de bière et le bâtiment de la discorde avec la flamme en or designé par Phulippe Stark (les japonais l’appellent la crotte de nez ou crotte de Godzilla, à vous de juger).

asakusa asahi building stark tokyo japan

Est sortie de terre récemment en 2012, la Sky Tree, la deuxième plus grande tour du monde, elle vous propose une vue panoramique et remarquable de tout Tokyo (il y a aussi un magasin Punyus dans la Sky Tree!). Au pied de la tour, il se trouve la rivière Sumida, vous pourrez prendre un bateau pour visiter Tokyo de l’intérieur et le terminus c’est Odaiba, l’île artificielle. C’est une connexion agréable si vous voulez visiter les deux quartiers dans la même journée (intense!)

tokyo travel curvy girl city guide japan skytree asakusa

Ginza, les Champs Elysées
Ce n’est pas mon quartier coup de cœur car je m’y sens pas forcement à ma place mais c’est le temple du luxe de Tokyo. Vous trouverez toutes les enseignes françaises haut-de-gamme, et des multi marques de luxe. Il y aussi beaucoup de restaurants et pâtisseries de chefs français dans le coin. Si les macarons Ladurée et les madeleines au beurre vous manquent, allez y!

curvy girl travel japan tokyo

Odaiba, c’est surfait!
C’est l’île artificielle de la baie de Tokyo, ici tout est fake mais qu’est ce qu’on s’amuse. Tout est dédié aux loisirs et il vous faudra bien une journée pour tout voir. Vous pourrez y accéder en bateau ou en métro, je vous conseille de vous asseoir à l’avant, derrière la grande vitre du wagon automatique, vous aurez l’impression d’être le chauffeur.
Vous ne devez pas rater:
-Faire un tour sur la plage, en plein Tokyo, c’est hallucinant
-Faire croire que vous avez fait escale à New-York en posant devant la réplique de la Statue de la Liberté

tokyo travel curvy girl city guide japan odaiba

-Découvrez les nouveautés automobiles et technologiques chez Toyota, vous pouvez même essayer des bolides (à condition d’avoir fait traduire votre permis de conduire)

-Admirez le Rainbow Bridge, cet immense pont aux couleurs Arc en Ciel
-Faites du shopping dans le centre Divercity et allez saluer le Gundam géant à l’extérieur

tokyo travel curvy girl city guide japan gundam odaiba

-Isolez vous dans le Venus Fort, ce centre commercial aux accents italiens où vous perdrez la notion du temps puisque le plafond est un ciel artificiel
-Hissez vous en haut de la grande roue Daikanransha et sentez vous comme le maître du monde


-Éclatez vous au Sega Joypolis, un véritable parc d’attraction high tech indoor mélangeant manèges à sensation, jeux d’arcade et VR.

Palais impérial, bienvenue chez l’Empereur
Ce sont la résidence et les jardins de l’Empereur, une partie est accessible pour tout le public, le reste il faudra réserver. Je l’ai visité lors de mon deuxième passage au Japon

palais imperial tokyo japan

Tokyo Tower, la Tour Eiffel
C’est clairement la Tour Eiffel japonaise, je crois qu’ils ont rajouté une petite antenne au sommet pour que la japonaise la dépasse de quelques mètres. Alors je ne l’ai fait qu’une fois à mon premier voyage, il y a bientôt 12 ans (le coup), c’est à faire une fois dans sa vie, la vue est sublime, une partie du sol est transparent, mais vous trouverez les mêmes sensations que dans la Sky Tree.

Ueno et son panda
Ce quartier est dédié au culte du Panda puisque vous y retrouverez le grand zoo de Ueno avec des espèces d’animaux que je ne connaissais pas du tout et ses deux pandas géants. Autour du zoo, vous pourrez vous promener dans un immense parc, notamment avec un espace aquatique recouverts de nénuphars géants qui m’ont beaucoup impressionnés.

panda ueno tokyo japan

panda ueno zoo japan tokyo

—————————————————————

Je découpe cet article en deux parties, car j’admets que ma passion me pousse à beaucoup trop écrire. Dans la deuxième partie, je vous réserve un city guide pour toutes les belles choses à voir autour de Tokyo à quelques heures de train. Je tiens à préciser que tout ce que vous présente ce sont des choses que j’ai faites, alors oui il manque peut-être des choses mais j’espère qu’à mon prochain voyage, j’en découvrirai encore plus. N’hésitez pas en commentaire à me poser des questions ou à partager vos expériences au Japon. 

Matane!

6 Comments

  1. Finalement dans cet article on trouve exactement la même chose que dans tous les guides, le parcours exclusivement tokyoïte du touriste-consommateur de base. Manquait plus que Tsukiji et on aurait eu un bingo de tous les tourist traps nazes de la ville. L’introduction laissait entendre qu’il y aurait un quelconque commentaire social sur le pays, mais non. Justement, curieux de titrer « Le Japon » alors qu’on ne parle que de la capitale. Difficile de faire plus caricatural et réductioniste? Oui.

  2. Finalement dans cet article on trouve exactement la même chose que dans tous les guides, le parcours exclusivement tokyoïte du touriste-consommateur de base. Manquait plus que Tsukiji et on aurait eu un bingo de tous les tourist traps nazes de la ville. L’introduction laissait entendre qu’il y aurait un quelconque commentaire social sur le pays, mais non. Justement, curieux de titrer « Le Japon » alors qu’on ne parle que de la capitale. Difficile de faire plus caricatural et réductioniste? Oui.

  3. Finalement dans cet article on trouve exactement la même chose que dans tous les guides, le parcours exclusivement tokyoïte du touriste-consommateur de base. Manquait plus que Tsukiji et on aurait eu un bingo de tous les tourist traps nazes de la ville. L’introduction laissait entendre qu’il y aurait un quelconque commentaire social sur le pays, mais non. Justement, curieux de titrer « Le Japon » alors qu’on ne parle que de la capitale. Difficile de faire plus caricatural et réductioniste? Oui.

    • Merci pour tous ces commentaires 🙂 Je me suis jamais vantée d’être une grande experte du Japon, ses traditions et son histoire. Je suis attirée par la mode et le divertissement, et je propose des adresses à mon image. Je n’ai pas fait Tsukiji car je n’ai jamais réussi à me lever assez tôt le matin. J’ai aussi précisé que mon bled serait en plusieurs parties, donc la suite arrive, j’attends avec impatience tes commentaires acerbes sur mes photos de biches à Nara et ma vidéo d’un ramen en feu à Kyoto!

Laisser un commentaire